NicoLive.com

Après presque deux ans, dont un conté sur ce blog en MBA, aux Etats-Unis, me voilà de retour en France pour la création d'une entreprise...

vendredi 28 avril

Pour marquer le coup

Qui a dit que je fais des infidélités à mon blog ?

Bon là j'ai une petite anecdote qui me rappelle ce temps pas si lointain de l'Amérique et donc du blog à gogo d'où création d'une note...

Eh bien ces derniers jours j'ai promené des américaines en visite à Paris... L'une d'entre elle avait particulièrement envie de voir l'Opéra et c'est donc ce soir que nous y avons filé. Etre à l'extérieur ne lui suffisait pas, elle voulait absolument entrer à l'intérieur alors qu'il fallait être pour cela muni des tickets pour le spectacle du moment.

Jamais à courts d'idées, nous montons un stratagème et elle arrive à rentrer au nez et à la barbe des videurs. Curieux, quelques minutes plus tard, c'est à moi de m'y engouffrer et là... je la vois aux prises avec deux personnes et je m'approche alors tel un grand frère et lui demande ce qu'il se passe. Les deux garçons en question étaient entrain de la harceler pour se faire prendre en photo avec elle... je connais ça... oui mais là... je la prends à part en jetant quelques regards aux énergumènes et lui explique qu'elle vient de refuser une photo à une... STAR !! Enfin, je n'en étais pas encore sûr mais au moment où je me retourne pour vérifier, je vois une vingtaine de personnes autour de lui déguénant appareils photos et téléphones portables. Il s'agissait bien de Doc Gynéco !!

Et Doc Gynéco s'est extirpé de ses groupies pour venir à nouveau vers nous. Nous avons discuté bien 5 minutes pendant lesquelles il n'arrêtait pas, en la matant avec insistance, de me poser des questions sur la très mignonne américaine en question (elle s'est fait acoster un certain nombre de fois en 3 jours !) qui devait être l'une des rares personnes à lui refuser une photo. Après négociation et surtout une fois que les présentations furent faîtes, mademoiselle accepta soudainement d'avoir de la place sur sa carte mémoire et pour finir, son nouvel ami Doc lui fit un baise main tout en reprenant son ton flegmatique pour lui lancer un "youuuu aaaaaaaare veeeeeeeeeryyyyyy beauuuuutiiiiiifuuuuuuuuuuuuuul" (ça lui a pris 15 secondes pour dire ces 4 mots).

doc_gineco

Bref, voilà pour la petite histoire sympatoche du jour..

Posté par Nicoolas à 01:23 - Commentaires [18]

samedi 04 mars

Diplôme à la maison

Eh bien moi qui pensais avoir trouvé une bonne excuse avec la remise des diplômes comme excuse pour pouvoir retourner à Lehigh University, je crois que ce n'était pas dans l'idée de l'université. Ils ne veulent sans doute plus me voir !

J'ai en effet reçu un joli colis  cylindrique contenait un non moins joli papier parsemé de lettres gothiques et m'informant de ma détention du fameux diplôme qui était l'objet de ce blog pendant toute l'année 2005.

Ce qui est amusant c'est que ce sont mes parents qui semblent les plus fiers, ils veulent à tout prix l'encadrer alors que je l'ai déjà remisé dans un placard. Moi ce qui m'importe c'est d'essayer de faire un aller/retour fin mai pour vivre l' extraordinaire cérémonie de remise des diplômes avec toge et chapeau et puis bien entendu revoir ceux qui me manquent beaucoup, de même que ressentir ne serait-ce qu'une journée ou deux la vie étudiante qu'il me tardait de quitter à l'époque et dont je me souviens avec un brin de nostalgie désormais.

Posté par Nicoolas à 00:16 - Le MBA - Commentaires [13]

dimanche 12 février

Crash de disque dur !

Ca ça arrive toujours à point nommé !!!

Samedi matin, réveil et allumage du PC dont l'écran ne me révèle qu'un sympathique message: "Operating system not found". Le reste de la matinée a été passé à rappuyer incéssamment sur le bouton on/off et à faire du ctrl+alt+suppr tout en introduisant tour à tour la multitude Cd de démarrage que j'ai...

Rien à faire, je me résigne à appeler un réparateur et amène la machine récalcitrante à ce dernier. Je lui demande de tenter dans un premier temps de récupérer un dossier qui comprend la majeure partie des données de mon projet... Jai en effet quelques sauvegardes pour les parties les plus importantes mais beaucoup de notes et d'articles de presse récupérés depuis plus d'un an étaient en un unique exemplaire. C'est d'ailleurs le cas d'une majorité de mes photos des Etats-Unis... Je n'en menais pas large et n'avais plus qu'à tourner en rond pendant l'après-midi en attendant un appel salvateur qui arriva en fin de matinée, les données ont pu être récupéré ! Ouf !

Quelques minutes avant la fermeture du magazin, je cours chercher ces données que l'on m'a mise sur CD et le réparateur m'annonce que pour ce qui est du disque dur le diagnostic doit être encore poursuivi afin de savoir s'il est récupérable... Le reste de la soirée a été passé à acheter un ordi pour un ami (aucune corrélation) puis à en chercher un de puissant pour moi auprès de ma famille afin que je puisse tenir jusqu'à lundi car mon deuxième PC est bien poussif...

Finalement, tout est bien qui finit bien et j'étais à nouveau opérationnel en ce dimanche matin... Ce fut, une belle frayeur qui m'incite à prendre tpujours davantage de précautions.

Posté par Nicoolas à 23:26 - Désirs d'entreprendre - Commentaires [3]

samedi 28 janvier

"Assistantes maternelles"

J'ai la chance d'avoir été très rapidement mis en contact avec des professionnels du secteur dans lequel je me lance. L'un d'entre eux, Jamil, était dans ma situation il y a quelques années... Il a essuyé quelques platres et a la très grande amabilité de me conseiller, de répondre à toutes mes questions pour m'éviter de faire certaines de ses erreurs de jeunesse.

C'est en particulier pour mes collaborateurs et mes prestataires clefs qu'il m'a été d'une aide plus qu'appréciable, me faisant rencontrer des personnes dont, pour avoir travailler avec, il connaît le sérieux.

L'autre soir, nous nous appelons pour récapituler. J'ai en effet quasiment réuni toutes les compétences dont j'ai besoin et il me fallait vérifier qu'il n'y en avait pas une que j'aurais oublié... J'avais d'ailleurs oublié de prendre en compte un poste pas très important financièrement mais qui peut-être crucial pour le bon développement de l'entreprise. Puis, vint le moment où Jamil m'interroge sur un poste particulier me demandant si j'y avais bien pensé... Là, j'ai eu une petite hésitation et lui ai fait l'aveu... "Oui, j'y ai bien pensé, en fait... ce serait, euh..., ma, euh... mère !". Et pendant que je lui explique les raisons de ce choix (parceque c'est vrai qu'elle ne me coûte pas très cher mais, ce n'est pas une raison suffisante...), j'entends Jamil qui se met à éclater de rire... Je me dis pendant un quart de seconde que je dois vraiment abuser puis, c'est à son tour de reprendre son souffle pour m'annoncer... qu'il faisait la même chose !!!

Et nous voilà à rigoler de nos abus maternels...

Posté par Nicoolas à 19:59 - Désirs d'entreprendre - Commentaires [1]

vendredi 27 janvier

Netizen, vous connaissez ? Je suis allé à la soirée de lancement

NetizenMercredi soir, j'ai vu beaucoup de gens qui font comme moi et s'expriment sur le net. Il y avait en effet la soirée de lancement de Netizen, un magazine pour ceux qui s'intéressent aux blogs ou voudraient s'y intéresser mais ne savent pas par quel bout commencer.

Ce monde des blogs explose en effet. C'est une révolution, vraiment !! Chacun peut désormais être son propre éditeur. Ecrire, publier, être lu et lire les autres, si ça ce n'est pas une révolution... Il y a quelques années, nos parents se plaignaient de la décadence d'une société dans laquelle les jeunes ne lisaient ni n'écrivaient plus préférant les manettes des jeux vidéos... Joli pied de nez que cette révolution !

Il me semble donc bon qu'une publication décrypte ce monde pour le plus grand nombre.

Tiens, d'ailleurs, pour lever un bout de voile sur mon projet, il y a un rapport direct avec le monde des blogs....

Posté par Nicoolas à 10:44 - Commentaires [5]

mercredi 25 janvier

Demi-succès

Argh !

Le résultat final du concours Petit Poucet pour lequel mon projet était finaliste vient de tomber et ce projet n'est pas lauréat... mais... consolation... les organisateurs l'ont sélectionné et souhaitent me revoir très rapidement car ils souhaitent tout de même examiner avec moi son accompagnement y compris financier. En fait, si j'ai bien compris, je ne monte pas sur le podium mais j'ai le droit aux mêmes honneurs...

Je crois que c'est sur l'aspect du financement que j'ai peut-être perdu en partie la partie car il semble que la société organisatrice, Petit Poucet, préfère des "shémas d'investissement" où elle maîtrise bien cette partie alors que je suis déjà bien avancé dans ma recherche de financement auprès d'un autre type d'investisseurs que sont les Business Angels.

Ce demi-succès est toutefois encourageant pour moi et pour l'entrepreneuriat en France car il semble que la compétition a été rude. Il y a donc de beaux projets d'entreprise par des jeunes dans ce beau pays où je pense sincérement qu'il ne fait pas que bon vivre mais aussi où il fait bon entreprendre: la multitude d'aides que l'on propose et de concours pour motiver les entrepreneurs sont là pour le prouver tous les jours !

Ceci dit, j'enrage quand même un peu (pour le résultat pas assez parfait) ;-) !

Posté par Nicoolas à 18:03 - Commentaires [2]

dimanche 22 janvier

Ce week-end: Gala

p1010437Très sympathique week end à Tours où j'ai passé il y a maintenant une éternité presque deux ans sur le campus de l'ESCEM... Je suis allé retrouver les amis de ces belles années et tout juste diplomés. On fait les choses à l'américaine maintenant avec toge, jetée du chapeau et cérémonie pendant laquelle je découvre entre autres pour la première fois qui est le Président de l'Ecole (!) alors qu'aux US, il m'est arrivé de discuter près de 10 minutes avec le Président de l'Université (pourtant avec 5 fois plus d'étudiants) marchant sur le campus... autres moeurs...

p1010385

p1010447Enfin, je n'étais pas venu pour cela mais pour revoir ce que devient tout un chacun après jusqu'à trois années d'éloignement. Amusant d'ailleurs, la grande majorité des récents diplomés se retrouvent comme moi sur Paris ou sa région alors qu'à l'origine nous venons d'un peu partout en France...

Et pour finir, je ne sais si c'est l'effet de l'alcool ou l'excitation qui se fait de plus en plus présente mais j'ai parlé de mon projet d'entreprise à pas mal de curieux et je commence à croire que mon coeur de cible est peut-être bien plus vaste que celui que j'imaginais au départ car le concept plait... Ce sera peut-être la plus agréable des surprises...

Posté par Nicoolas à 23:33 - Commentaires [7]

mercredi 18 janvier

Vinvin a gagné, moi... je n'en sais rien mais... "l'idée n'est pas naze"

Ca y est Cyrille alias Vinvin vient de remporter l'élection du blog de l'année 2005 dont je vous parlais dans le précédent billet ! Bravo à lui pour cette élection festive et qui me fait bien plaisir !

De mon côté, j'ai passé hier le grand oral du concours Petit Poucet de la création d'entreprise... Et maintenant...je n'ai plus qu'à attendre les résultats... Alors comment ça s'est passé ??? Eh bien je n'en sais rien et c'est ça qui est pénible avec ce genre de concours. Depuis que je parle de mon projet à d'éventuels investisseurs et autres partenaires, j'ai très rapidement une idée de l'accroche qu'ils ont avec le projet... Là, le jury constitué de 5 personnes a bien joué car il a peu laissé transparaître. Le projet leur a semblé séduisant et jusqu'à maintenant bien mené mais ce sont les questionnements dont ils m'ont fait part qui me font m'interroger sur leur réceptivité positive ou non... J'ai d'ailleurs été surpris par plusieurs de ces questionnements dont on ne m'avait pas réellement fait part auparavant. Peut-être était-est-ce juste pour me tester...

Dans tous les cas, c'est toujours intéressant de discuter avec des professionnels de tous ordres comme c'était le cas hier. C'est toutefois un exercice beaucoup plus difficile que lorsque l'on sait qui sont nos interlocuteurs et ce qu'ils savent ou non du domaine dont on parle car couvrir l'ensemble du projet en 1 heure est une mission délicate dans laquelle il faudra que je m'améliore.

Bref, back to work now. Ah non, il y a aussi eu deux coups de fil bien sympas hier. Un ex-pdg du cac40 que je rencontre prochainement (il s'étonne lui-même le nico ;-)!) et un investisseur New Yorkais qui cherchait à me joindre depuis quelques temps. Il connaît bien mon secteur et m'a l'air très intéressé... En rigolant, il m'a dit que, pour commencer: "l'idée n'est pas naze !"

Posté par Nicoolas à 18:03 - Désirs d'entreprendre - Commentaires [3]

dimanche 15 janvier

Moi j'ai voté pour son blog, vous vous faîtes ce que vous voulez mais...

Quand je l'ai contacté, il n'a pas compris ce que je lui demandais mais m'a quand même dit oui.

cyrille_de_lasteyrieQuand je l'ai rencontré, à mon retour des US, c'est lui dont je parlais dans le précédent message et qui a HA-LLU-CI-Né devant mon projet. Il l'a trouvé top canon et si j'avais besoin de lui, je n'imaginais pas qu'il serait d'une telle aide. Il a en effet fait avancer le projet bien plus que ce que je lui demandais à l'origine.

Bref, Cyrille de Lasteyrie alias Vinvin, c'est un mec plus que bien de mon point de vue !!! Oui mais si je vous incite à voter pour lui, c'est surtout parceque son blog est TOP CANON ! Et c'est d'ailleurs parceque son blog est top canon que je me suis dit qu'il pouvait m'être d'une grande aide...

Et pour ne rien gâcher ni vous cacher, pour lui, ça ne changera pas grand chose, çablogsdelanneefinale l'amuse juste comme tout ce qu'il fait mais, s'il pouvait être élu meilleur blog de l'année 2005, ça ne ferait pas de mal à mon projet ! Cyrille étant partie prenante, de la notoriété pour son blog serait un big plus ! Mais bien sûr je vous laisse libres ;-) !!!

Alors comment voter me diriez-vous ? Pas besoin de carte d'électeur !! ll suffit d'envoyer un mail à blogsdelannee@hotmail.fr et inscrire en objet "finale + l'un des blogs qui a passé le premier tour sur le site du blog de l'année 2005 (ça donne par exemple comme objet: finale vinvin entertainment). Rien à écrire dans le corps du message... Rarement vote aura été plus simple ! Simplement, il ne faut plus trainer, c'est bientôt terminé.

Tiens au fait, je me suis retrouvé un peu par hasard grâce à lui et j'en suis finalement très content car c'est pour des bonnes causes, "acteur" d'un petit film à voir ici et qui inaugure le site www.ouvrons-nous.com dont l'objectif est de donner la parole à des associations humanitaires.

Posté par Nicoolas à 19:41 - Commentaires [1]

mercredi 11 janvier

Le prototype

Il faut que je vous parle d'un de mes meilleurs alliés dans ma quête de financement et de démarchage à tout crin: le prototype.

Pendant que j'étais encore aux US et qu'il m'était difficile de rencontrer ceux qui deviennent maintenant mes appuis, mes financeurs, mes partenaires dans mon projet, je n'ai pas fait que travailler sur mes cours... j'ai créé un protos, un protos qui m'aide beaucoup.

Le prototype m'a pris pas mal de temps à faire avec les moyens du bord et deux-trois personnes m'ont d'ailleurs aidé à le concevoir dont... ma Maman !!! Elle a dû être sacrément surprise quand elle a lu un email de ma part lui demandant son aide... J'ai également demandé de l'aide à de parfaits inconnus dont le savoir m'était utile mais les avantages de la Manman c'est: pas chère, corvéable à (presque) merci et surtout, la communication est facile de même que la mise sous pression ;-)... Ah le sale gosse que je suis !! Pas tant que ça, elle m'a confié il y a peu qu'elle avait beaucoup rigolé...

Bref, le prototype fut fin prêt 3 semaines avant mon retour ce qui m'a permis de le tester, de me rendre compte de ses lacunes mais surtout de son incroyable intérêt. Mon entourage a aussi pu me donner ses premières impressions et c'est cela que j'aime le plus: voir les réactions en direct live...

J'ai parfois le droit à des petites moqueries (surtout de la part de mes petites soeurs car elles m'aiment bien et me châtient de la même manière) mais il étonne souvent et a même fait "halluciner" quelqu'un ! Quand je dis qu'il étonne ce n'est pas parceque c'est un produit incroyable mais c'est parcequ'il doit souvent être inattendu (surtout dans le domaine qui m'intéresse) d'arriver en phase de pré-création avec un produit qui pourrait presque être commercialisable.

Mais mon objectif n'est pas d'étonner, mon objectif est de faire comprendre en l'espace de quelques secondes le projet alors qu'il me fallait auparavant l'expliquer par de longs emails ou de grandes discussions... Là, mes futurs partenaires le touchent, le retournent, le palpent et comprennent très très vite !

Je gagne donc un temps fou mais je suis également beaucoup plus sûr de moi car je connais dorénavant bien toutes les phases et les problèmes par lesquels il faudra passer pour la suite...

Il reste que ce prototype et je le savais dès le début, n'est pas encore comme il devrait être. Il donne une bonne idée mais par souci de ménager mes moyens financiers et pour gagner du temps au moment de sa réalisation, j'avais dû faire certains choix. Désormais, un prototype qui sera très proche du produit final va entrer en réalisation avec cette fois-ci des professionnels. Bon, la ptite mère aura bien un droit de regard, je vous rassure...

L'objectif de ce second prototype est double: convaincre encore et toujours en présentant le produit véritable et surtout gagner du temps: Etre fin prêt, une fois le financement entièrement bouclé, à le lancer...

Posté par Nicoolas à 00:00 - Désirs d'entreprendre - Commentaires [6]

vendredi 06 janvier

Projet Finaliste

Il faut tout tenter... même à la dernière minute car tout est possible !

En rentrant crevé par le décallage horaire le 13 décembre dernier, je file à la réunion des bloggers Paris blog-t-il IV pour y rencontrer quelques personnes dont certaines cruciales pour mon projet et rentre encore plus crevé bien tard pour me coucher...

Le lendemain, je me rends compte que c'est le dernier jour pour pouvoir déposer un dossier pour le concours: Le Petit Poucet de la création d'entreprise. Je me concentre à fond pour trouver les bons mots et zou à la Poste, le cachet de La Poste faisant foi...

Eh bien cet effort ne fut pas vain puisque je viens de recevoir un appel me disant que mon projet était sélectionné comme finaliste du concours... Youhou !

Rien n'est toutefois encore gagné car il reste cette phase finale qui me met en compétition avec les 25 finalistes qui se partageront 5 prix et surtout, pour mon projet, ce qui est important: plusieurs mois de conseils potentiels voire jusqu'à 3 ans d'accompagnement, un peu de financement possible et sans doute de la notoriété.

Il n'y "plus qu'à" être bon pour la présentation. Je vous tiens au courant.

Posté par Nicoolas à 00:05 - Désirs d'entreprendre - Commentaires [6]

jeudi 05 janvier

Ce blog a 1 an et change de formule !

Héhé, c'est le 5 janvier 2005 que naquit ce blog avec pour ambition de conter ma deuxième année d'aventure aux USA... Il est temps de changer de formule et de conter désormais la création de ma chtite entreprise.

Je crois que je vais aussi continuer à poster des billets sur ma petite vie car c'est souvent plus vivant et surtout plus amusant pour moi, comme pour vous sans doute.

Pour le moment, c'est vrai que je n'en ai pas encore trop parlé en public concrètement de ce projet d'entreprise parceque ce que j'aime c'est voir la première réaction des gens à qui j'en parle en privé et ça, je ne l'aurais plus si c'est public... mais ça viendra...

D'ici là, j'ai tout de même beaucoup de choses à raconter, beaucoup de choses qui se sont déjà passées aux US et depuis mon retour à ce propos...

De votre côté, pas de changement de formule !!! Vous êtes toujours les bienvenus et commentez, posez moi des questions... Vous êtes des lecteurs champions !

Posté par Nicoolas à 05:54 - Commentaires [3]

lundi 02 janvier

Bonne Année !!!

De retour de quelques jours à l'air frais de la montagne je souhaite à toutes et tous une excellente année pleine de projets à mener, d'expériences à expérimenter et de rencontres à rencontrer.

C'est donc du côté de Megeve que j'ai passé les derniers jours de 2005 chez un ami, Maxime (non, pas l'ex-colloc, un autre et c'est fou ce que j'en connais des Max maintenant !) et sa petite famille. C'est bien dommage que mon appareil photo soit à sec de batterie (il faut que je trouve un adaptateur secteur prise américaine ==> prise française de toute urgence) car j'y ai vu de bien belles choses et mangé et bu de bien bonnes choses aussi dont un vin chaud mémorable à la suite de la descente aux flambeaux des 300 moniteurs ESF de la station (sans oublier le Génépi !!!). Il y avait également de la neige en quantité sur laquelle, contrairement à celle de Bethlehem et malgré le froid bethléhemien, j'ai eu le bonheur de re-skier.

Aller, à nouveau, je vous souhaite à tous une très bonne année 2006.

Posté par Nicoolas à 14:01 - La vie ici - Commentaires [9]

mercredi 21 décembre

Frauder à l'insu de son plein gré... désolé Mr. RATP, c'est pas bien simple votre système

Je cavale un peu partout dans la Capitale depuis mon retour... Il y a en effet quelques amis et de la famille que je suis heureux de retrouver après mon exil, de nombreuses personnes découvertes sur les blogs (!) et surtout, des rencontres pour mon projet d'entreprise.

Je fais donc un grand usage des transports en communs parisiens, surtout le métro/RER... Eh bien, ce n'est pas de la tarte de s'y réhabituer et ça y est, j'ai déjà fraudé malgré moi...

Hier, pour aller à Puteaux, je prends le métro qui me mène à La Défense et là, PAF ! Je me retrouve fait comme un rat: impossible de sortir !!! J'arpente quelques minutes les longues galeries et trouve par chance une sortie sans ticket... Le ticket zone 3 que j'avais utilisé n'a pas fonctionné (c'est un ticket que j'utilise d'habitude pour aller dans la zone 3 du Sud de Paris et je pensais que ça marcherait pour une autre zone 3...). Bref, il me restait à prendre le Tramway pour Puteaux. Là, je pensais qu'il me fallait un ticket spécifique mais ne voyant rien à l'horizon pour m'en procurer je profite du sas handicappé pour passer en me disant: "Pour une station...".

J'arrive et tout se passe bien, je peux sortir enfin libre. Le retour est cocasse: voyant une billetterie automatique sur le quai, je me procure un ticket à 1€40 avant de me rendre compte qu'il s'agit du même ticket que j'utilise dans Paris intra muros... Je m'engouffre dans le Tram', on me dit "bonjour" ce à quoi je réponds poliment avant que l'on m'interpelle à nouveau par un "Ticket s'il-vous plaît". Ah ! Je suis rentré dans la rame avec les contrôleurs. Je sors mon ticket tout nouveau tout beau fièrement et observe la petite dame le tourner dans tous les sens avant de me dire "il faut l'oblitérer vot' ticket!". Oupssssssss, j'arbore alors un grand sourire niaiseux et m'excuse platement: j'avais oublié qu'on oblitère dans le Tram... Il y a de l'indulgence dans l'air et ça passe...

Ayant engagé la conversation, je continue à me renseigner sur les transports parisiens et apprends que mes 1€40 ne permettront pas d'aller plus loin qu'une station puisqu'après, il faut sortir pour re-rentrer... la clef eut été un "ticket combiné"

Tout ça pour dire que c'est bien compliqué à mon avis pour les occasionnels, je pense aux touristes, par rapport à New York où c'est cher: 2 dollars le trajet mais, c'est simple !

Finalement, aujourd'hui j'ai expérimenté la marche à pied bien plus économique et plus simple... J'ai par ailleurs été surpris de me voir céder le passage par un Taxi ! Ce n'est pas à New York qu'on verrait une telle scène...

Posté par Nicoolas à 10:01 - Commentaires [4]

dimanche 18 décembre

Ré acclimatation

Il est temps que je reprenne un peu mes activités bloguesques en particulier pour raconter à mes amis expats ce que ça fait de revenir !!

Alors, toute première chose, quelque chose de terriblement surprenant : dans ce pays, tout le monde, oui je dis bien tout le monde (ou presque) parle… français !!! C’est vraiment terrible. Le pire, c’est quand je me promène dans les rues dehummer Paris. Alors là, déjà, il faut que j’ouvre une parenthèse : dans cette ville, il y a des gens partout à pied, et des magasins en bas de chaque immeuble, truc de malade ! Les voitures, n’en parlons pas, il y en a aussi beaucoup mais elles sont riquiqui. Hier, d’ailleurs j’ai failli me faire renverser par une Espace en pensant que c’était un jouet. Un Hummer là-dedans, ce serait la panique totale !

Bref, je disais donc, tout le monde parle français. Alors, pour moi qui avaischaussures___paillettes pris l’habitude de repérer les francophones à 15 mètres de distance, je suis complètement déboussolé. Ca devient critique quand, en particulier, dépassant deux demoiselles discutant, je me retourne par réflexe en les apostrophant avec du « Bonjour la France !», en lieu et place des beaux sourires auxquels je m’étais habitués sans jamais m’en lasser, j’obtiens des yeux ahuris et un détournement de chemin…

Et puis, bien sûr, plus question de déconner à voix haute sur les chaussures à paillettes de la fille du métro…

magret_de_canardSinon, Paris a son charme et ce n’est pas désagréable d’exister même sans voiture ou Hummer. Tiens, je vais faire mon sadique. Vous savez quoi chers expats, hier, j’ai été manger un magret de canard ! Hummm ;-). L’évocation de ce mets devrait avoir un effet dévastateur derrière les écrans de certains lecteurs… héhéhé… je rajoute même la photo pour être parfaitement sadique !

Posté par Nicoolas à 10:49 - Commentaires [9]

mardi 13 décembre

Après l’Amérique blogue-t-elle, Paris Blogue-t-il ? !!!

A peine débarqué de l’avion, quel bonheur de retrouver pain, fromages, famille et… grève du RER !!

Je check mes mails et parmi les commentaires très sympa sur le billet d’hier (ça fait plaisir !), je vois celui d’Adrien qui me propose une bière dès que possible. Me rappelant qu’il y avait la quatrième édition de « Paris Blogue-t-il ? », je lui dis qu’il y aura peut-être moyen que j’y fasse une apparition d’autant qu’en regardant la liste des inscrits, il y avait 2-3 personnes que j’aurais aimé rencontrer. Le seul souci étant le décalage horaire + la nuit blanche à regarder enfin des films français dans l’avion… donc pas sûr…

Je regarde sur mappy où ce situe l’Entrepôt et là, le comble c’est que c’est juste à côté de là où je loge squatte (chez mes parents tout nouveaux parisiens). Je n’avais plus d’excuse…

C’est donc vers 10h pm que je m’y suis pointé et suis tombé, en ouvrant la porte sur (première rencontre du troisième type de la soirée !) le Podcasteur, Bertrand Lenotre que j’avais rencontré à New York lorsqu’il était venu couvrir l’évènement de l’année 2005 (!!) : L’Amérique blogue-t-elle ? co-organisé par myself.

Bertrand m’introduit tout de go aux serial-organisateurs de la rencontre et en particulier Pierre avec qui j’avais eu quelques échanges par mail pour lui demander si l’on pouvait s’inspirer de leur nom. Aux côtés de ce dernier, se trouvait Mister Galienni, peintre et accessoirement créateur des flyers de la rencontre dont je m’étais « fortement inspiré »…

fbm_2_copie1  66277635_d140aab025

De l’autre côté, il y avait Christophe qu’il fallait que je contacte pour mon projet d’entreprise et encore plus depuis l’annonce de ce jour de la création du magazine Netizen.

En face, je reconnais Pascale qui, malgré les tonnes de mails quotidiens qu’elle reçoit du fait de l’immense popularité de C’est moi qui l’ai fait avait tout de même pris le temps en début de cette année de me scanner 4 ou 5 pages d’un dossier sur le blogging (magazine, bien évidemment indisponible à Bethlehem, d’où ma requête plus que satisfaite)…

Je vois également Vinvin … puis arrive Adrien (avec un bon gâteau au chocolat très bienvenu) qui me présente à tout plein d’autres bloggers de tous horizons.

Il y avait Mickael avec qui j’ai bien parlé bourse, un fan de New York : Bertrand et son Qtek (il faut que je me trouve un téléphone urgemment alors, étant au milieu de connaisseurs, j’ai eu un bon exposé du marché),  Charles, Jérôme, des Buzzers et d’autres...

Le grand Loïc, j’ai également croisé et Rodrigo, je me suis fait vidéopodcaster. Il m’a reconnu suite à l’interview qu’a réalisé Pierre Alexandre en début de semaine dernière à Wall-Street !!

A 1 heure du mat’, les derniers combattants se font mettre dehors et ça continue sur le trottoir… Au moment des adieux finaux, je rencontre la pote d’Estelle: Nawal. Elles ne se sont jamais vues mais ça ne m’étonne pas qu’elles s’entendent à merveilles !!

Conclusion : j’ai plus que bien fait de venir… je dois toutefois en être à ma 40ème heure sans sommeil, il est temps de zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz/

Posté par Nicoolas à 02:29 - Commentaires [11]

dimanche 11 décembre

La boucle est bouclée

Demain dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne, je partirai…

Un car m’emmènera à l’aéroport de Newark, le décollage du vol AF 19 est prévu à 7h30pm. Quelques heures plus tard, je serai là-bas, de l'autre côté de l'Atlantique.

Je vis en ce moment beaucoup de similitudes avec ce que j’ai vécu il y a 11 mois si ce n’est que c’est dans le sens inverse.

J’ai repris joie au squattage et ce qui est amusant c’est que c’est, comme quand je suis arrivé, un turc, cette fois-ci dénommé Erdem, qui m’offre l’hospitalité. Il va falloir que j’aille faire un tour en Turquie à la rencontre de ce peuple si accueillant et bienveillant.

Comme en début d’année, il neige également à gros flocons paralysant presque Bethlehem…

Par contre, cette fois-ci, les au revoirs sonnent plus comme des adieux… Bien sûr, on « reste en contact », mais la distance physique et les préoccupations différentes vont nous éloigner. Je sais juste que j’ai gagné des amis du monde entier et peut-être la possibilité que les voyages que je ferais à l’avenir de par le monde soient moins anonymes…

Arrêtons de rêvasser, il me reste à boucler mes deux valoches et là c’est pas gagné…

Posté par Nicoolas à 20:22 - Commentaires [14]

vendredi 09 décembre

Un gros et long chapitre de ma vie se termine, un autre passionnant s'ouvre

Sentiment étrange en se réveillant ce matin. Etait-ce la murge consécutive à la petite fiesta improvisée pour fêter la dernière journée de ma vie d’étudiant ? Il n’y avait pas que ça.

Vraiment très étrange comme sentiment : déjà de la nostalgie pour tout ce qui est passé et déjà de l’excitation pour tout ce qui va venir.

C’est que ça me démange depuis très longtemps de rentrer enfin entièrement dans la vie active, de ne plus être un assisté de la vie !

Pourtant, j’en ai vu et fait des choses intéressantes ces dernières années.

Parfois, je m’étonne moi-même et donc, pour ceux comme moi pardi, qui se demandent comment j’en suis arrivé là, je livre une partie de ma recette : vouloir, être optimiste, avoir de l’audace (même si ça pour d'autres ça s'appelle être culotté), rencontrer, partager, réussir avec et non pas contre même s’il ne faut pas dépendre entièrement de qui que ce soit, ne pas se poser trop de questions, saisir les opportunités et se les créer ! Il y a sans doute d’autres recettes. Ca c’est en partie celle qui s’est bien mariée avec mon fil conducteur : Tout est possible !

Maintenant, je vais poursuivre dans le même état d’esprit pour cette nouvelle phase de ma vie qui commence en espérant ou plutôt en voulant que ça marche ;-).

Viva la vrai vie !

Posté par Nicoolas à 18:31 - La vie ici - Commentaires [3]

mardi 06 décembre

Dans les coulisses de Wall-Street

C’est grâce à Pierre Alexandre, journaliste pour l’agence indépendante « New York French Press » avec qui j’ai passé la journée que cette fabuleuse expérience a été possible.

En ce lundi de début décembre, j’ai ainsi réalisé presque un rêve que je ne m’imaginais pas réaliser avant quelques années… je suis entré à Wall-Street !

Bon, pas d’excitation, ce n’est pour l’instant que ma personne mais c’est déjà extraordinaire puisque ce lieu mythique est fermé au public depuis le 11 septembre 2001. Ma passion pour la bourse m’y avait pourtant déjà conduit en 1997 mais, même à l’époque, la visite était limitée à une salle de présentation et à une « fenêtre » sur le floor (là où grouillent les traders). Cette fois-ci, le journaliste financier qu'est Pierre Alexandre m’a obtenu un passe-droit et m’a fait la totale !

wall_street_1Nous avons commencé par poireauter à l’entrée dans le froid car le méchant monsieur avec son pistolet ne voulait pas me laisser entrer puis, une charmante dame m’a sifflé pour me dire de m’avancer… La visite pouvait commencer. Après être passé au milieu des très nombreux studios de télévision, j’ai eu droit à une vue plongeante sur le floor et cela, sans aucune vitre teintée.

.

le_floor_de_wall_street

La suite était plus productive puisque nous sommes allés enregistrer le show de Pierre dans un studio spécialement aménagé à cet effet. Le show est quotidiennement videopodcasté sur son blog : En direct de Wall-Street.

.

studio_1   studio_2   pierre_alexandre

club_wall_streetLa visite ne pouvait pas être complète sans le passage par la cantine de Wall-Street qui serait l’un des endroits les plus importants… Egalement un passage dans les derniers étages pour y voir un « Club » qui n’a sans doute pas changé depuis des lustres avec une ambiance feutrée quasi archaïque.

Enfin, j’ai fait le parfait touriste dans la boutique de Wall-Street qui ne sert plus, faute de visiteurs, et dans laquelle mon achat d’un stylo marqué du NYSE a mis en émoi la vendeuse (5 minutes pour savoir comment me vendre ce stylo…). Peut-être était-ce la transaction de la journée à Wall-Street…

Pour conclure cette journée, Pierre a réalisé ma première interview d’entrepreneur qui inaugure par là même un deuxième blog de Pierre: Mon New York sur les français travaillant à New York. Elle est disponible ici (j'ai encore une marge de progrès pour les interviews ;-)).

Merci Pierre !!

Posté par Nicoolas à 23:55 - Reportage photos - Commentaires [7]

dimanche 04 décembre

Vol de nuit dans un coucou

Le suspens a été total... et j'ai vécu ce samedi dans une angoisse terrible... On a parlé Due Dilligences toutes la journée à l'occasion de mon dernier séminaire du MBA et dès que j'avais une pause je fonçais sur un ordi pour voir le diagnostic d'Alex à propos de notre vol de nuit puisque tel était l'objet de l'énigme de ces derniers jours...

dsc00006C'est la fidèle Marion qui suit ce blog depuis ces débuts et avait sans doute en mémoire ce billet là et puis celui-là ou encore cette leumeurisation ou bien a-t-elle tout simplement regardé la photo en haut à gauche de ce blogounet. En fait, je lui avais également  fait part en exclusivité il y a quelques mois d'un truc de ouf qui m'est arrivé il y a quelques années: j'avais rencontré un entrepreneur reconverti en Day Trader sur un forum boursier et il m'avait proposé de venir me chercher à Lyon avec son avion pour, entre autres, me faire visiter son ex-usine. Ca, c'était un sacré truc de ouf (Merci encore Bernard si jamais tu me lis !) et ça a sans doute mis la puce à l'oreille de Marion...

kif_2584Bref, là c'est Alexandre qui m'a proposé (en fait j'ai insisté ;-) ) d'aller à Harrisburg, la capitale de la Pennsylvanie, en coucou... J'ai sauté sur l'occasion (je connais d"sormais l'aéroport d'Harrisburg, cool !!!!). Juste avant la grande ligne droite on a arrêté le coucou, fait vrombir le kif_2577moteur chauffé au propane quelques minutes plus tôt par Will, l'instructeur d'Alex et avons senti toutes les vibrations que l'on peut ressentir dans une 2 chevaux lancée à 100 à l'heure sur un chemin de campagne... Puis, comme la première fois avec mon entrepreneur day trader, c'était extraordinaire de se sentir pousser des ailes et porter par le vent... très froid le vent dans le coucou à 1,5km d'altitude... Je m'étais bien couvert la tête et le torse mais qu'est-ce que je me suis pelé les fesses et les pieds. Par ailleurs, là c'était un petit coucou mais vraiment un petit coucou et c'est là que j'ai compris qu'effectivement le coucou dans lequel j'avais volé la première fois était la "Rolls des Coucou". Pour finir, on s'est un peu perdu dans le ciel au retour à cause du GPS qui a déconné ce qui rend la chose tout de suite un peu plus excitante...

kif_2613  kif_2618  kif_2626

Re-bref, c'était TOP !!! Thanks Alex !!! mais j'apprécierai désormais mieux la classe éco d'Air France...

PS: pour les férus d'aviation, Alex me fait part des caractéristiques de l'avion: il s'agissait d'un Piper (marque) Cherokee (type) PA-28-140 (model). Et l'immatriculation etait N8543E.

kif_2622

Posté par Nicoolas à 03:31 - Reportage photos - Commentaires [3]