NicoLive.com

Après presque deux ans, dont un conté sur ce blog en MBA, aux Etats-Unis, me voilà de retour en France pour la création d'une entreprise...

dimanche 06 février

2 coups de téléphone déterminants

En fin de semaine, j'ai lancé deux bouteilles à la mer à propos d'une éventuelle « idée de génie ? ». L'une sur la côte Ouest des USA et l'autre sur

la côte Est.

La deuxième a atteint son destinataire dont voilà la simple réponse : «Si tu veux on en parle ce week-end. Appelle moi demain sur mon portable. » C'était vendredi soir en revenant des courses de Wal-Mart.

J'ai donc appelé mon interlocuteur, un entrepreneur de la net économie très connu qui a plus que bien réussi… Bien sûr, je ne voulais rien dévoiler par téléphone mais j'ai tenté de lui en dire assez pour qu'il me permette de le rencontrer afin que je lui présente le projet qu'il pourrait m'aider à mettre en œuvre s'il lui plaisait. C'est ainsi qu'au bout d'un quart d'heure de discussion, il a accepté de m'accorder un rendez-vous malgré son emploi du temps surchargé par déjà trois business en cours. Le rendez-vous était pour vendredi matin prochain à New York, sur la 5th Avenue !

J'avoue cette histoire commençait déjà à m'exciter. Ma vie pouvait prendre un autre tournant et donc,…ce blog que vous aimez tant également ;-) .

Avant toute chose, je devais en toucher deux mots au paternel qui est l'une des personnes qui fait que je suis là… Voilà donc venue l'heure du deuxième coup de téléphone. Bien sûr, je ne m'attendais pas à un feu vert. Par le passé, le feu orange s'est toujours imposé. Toutefois, là quand il a compris que j'étais sérieux et les implications que cela pouvait avoir, le feu est devenu… noir. Au cours de cette deuxième discussion j'ai eu droit à un portrait bien sombre de la société dans laquelle nous vivons et à un rappel de la chance que j'avais de suivre un programme MBA.

Il ne me restait plus qu'à réfléchir à tout ça. D'un côté je peux regretter de ne pas lancer "the" produit de l'année 2005 (je sais, j'aime bien m'enflammer) surtout s'il l'est par quelqu'un d'autre et qu'il le devient réellement. De l'autre, j'ai effectivement à regretter de perdre ce MBA de manière bien plus certaine…

J'aime prendre des risques et malgré mon indépendance d'esprit, sans un soutien minimal de mon entourage (et là, c'eût été pire que le contraire), je ne peux me lancer pour le moment.

Vous aurez donc bien le droit à la suite de mes aventures de jeune français en MBA aux USA. L'année prochaine, espérons-le, ce sera peut-être l'histoire du top ou du flop de l'année 2006 que vous suivrez…

Posté par Nicoolas à 19:19 - Désirs d'entreprendre - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    C'est quand même génial de faire un MBA. Ne l'oublie pas. N'ais aucun regret. Si tu veux monter ton entreprise tu as encore plein de temps pour le faire. Si tu as eu une idée géniale, tu en auras plein d'autres !! Pas besoin de précipiter les choses. En plus il n'y a plus beaucoup de temps à attendre pour toi.

    Continue à bien t'amuser !!

    @+

    Posté par Maxxx, le lundi 07 février à 06:03
  • moi aussi g eu l'idé !!!!!

    salut,

    moi aussi, j'ai eu l'idée de l'année, mais j'ai pas été assez rapide!!!
    je peux en parler, vu que l'idé a été piqué:
    utilisation de borne interactive pour acheter de la musique pour les clé mp3. tu peux meme faire le meme prix que sur internet (1 euro la chanson, moyen de paiemen plus sure)
    au fait, sa existe au state???

    ton site est trés simpa, je crois que je vais revenir réguliérement.
    Moi aussi, j espere aller aux USA, je suis a la recherche d'un stage, je suis en ESC, du moins, une ecole de commerce post bac, elle s appelle IPAG, elle est a Paris et Nice.

    Allez, bon courage, a la prochaine

    Posté par clem, le samedi 12 février à 05:53

Poster un commentaire